Bagnoles - 13 septembre - simple 

La météo ne s’était pas trompée et la pluie était au rendez-vous à Bagnoles ce 13 septembre. Le terrain a ainsi été mis à dure épreuve, avec des fairways devenus bien humides mais des greens restés remarquables toute la journée. Les travaux dont ils ont fait l’objet au cours de ces dernières années trouvent là toute leur justification. Bravo à nos greenkeepers !

Bravo aussi et merci à vous tous qui avez répondu présent en venant à Bagnoles malgré les prévisions peu engageantes qui en avaient dissuadé plus d’un.

48 joueurs se sont ainsi déployés sur le parcours à l’occasion des deux shot guns organisés par groupes de 3 facilitant la fluidité du jeu et ayant permis de respecter scrupuleusement la durée de jeu impartie dans des conditions pourtant peu propices. Félicitations messieurs, le jeu lent a perdu !

Il s’agissait de la cinquième et dernière levée du challenge des 9 trous et les 6 leaders provisoires s’affrontaient, regroupés par parties de 3. Nous les retrouvons au classement final du top 6 mais dans un ordre un peu bousculé : Joël  Dutheil, pour sa part, conserve avec brio sa première place en brut alors que Gérard Courtois fait une belle remontée en net en soufflant la première place à Pierre Lequesne et Jean-Yves Prigent, pourtant bien décidés à en découdre. Félicitations à tous.

Quant au palmarès de la journée, une fois de plus Hubert Gervais dominait la première série, confortant sans la moindre discussion possible sa place en tête du challenge Yves Morel, brut et net : Bravo l’artiste !

Les deux concours d’approche revenaient à Gilbert Hamard et Michel Bonnet : Quels talents !

Pour notre maintenant traditionnelle soirée partagée avec les fidèles amis hébergés à Bagnoles avant de partir à Vire pour la rencontre du lendemain, sous la présidence amicale d’Alain Daguisé, nous avions choisi de rester sur place au club house et nous n’avons pas été déçus de ce choix, tant la qualité de la table que l’ambiance très conviviale ont été à la hauteur. Un toast était porté à la victoire de PARIS qui venait tout juste d’être choisi comme ville hôte des jeux olympiques 2024. Haut les cœurs, voilà une nouvelle occasion prestigieuse de se retrouver au Golf National après la très prochaine Ryder cup de 2018 : A vos billets !

Avant de clore cette journée, éprouvante  mais chaleureuse, avec  le calvados local offert par notre AS qu’il faut ici remercier, les « Petits chanteurs du Champ de Bataille », venus en force et menés de voix de maître par le frère Rémi Rambaud, nous ont offert un beau final vocal à la gloire du  verre de l’amitié.

Encore bravo, merci à vous tous et à l’année prochaine.

M. Arfeuillere